Premier rendez-vous amoureux : les 9 erreurs à éviter…

Premier rendez-vous amoureux : les 9 erreurs à éviter…

Premier rendez-vous amoureux : les 9 erreurs à éviter…
4 (79.38%) 32 vote[s]

Le moment où deux êtres se rencontrent pour la toute première fois et la façon dont les événements se déroulent seront déterminants pour la suite de la relation. Voici les 9 erreurs à ne pas commettre lors d’un premier rendez-vous.

Si cette toute première fois est une opportunité pour chacun de se dévoiler un peu plus et de découvrir l’autre, celle-ci doit se préparer consciencieusement afin de mettre toutes les chances de son côté. Certaines déclarations sont d’ores-et-déjà à proscrire si l’on souhaite éveiller la curiosité de l’autre et lui donner envie d’un second rendez-vous. Voici les choses à ne pas dire pendant une première rencontre.

1. Lui dire qu’il/ elle ressemble à son ex

Voilà une déclaration totalement rédhibitoire pour quiconque souhaite séduire l’autre. Même s’il ne faut pas occulter son passé amoureux, certains sujets, au premier rang desquels celui-ci, ne doivent en aucun cas être abordés au tout premier rendez-vous. L’une des règles d’or de la séduction est de donner le sentiment à l’autre qu’il/ elle est unique. Établir des liens de comparaison avec son ex aura des conséquences absolument désastreuses sur l’issue de la première rencontre. De plus, mentionner son ex sera un signe manifeste que le passé et sa précédente rupture ne sont pas totalement digérés. La meilleure des attitudes pour séduire l’autre est justement de rester ancré dans le présent et de ne s’intéresser exclusivement qu’à ce dernier en occultant sa vie amoureuse passée.

2. Faire état de ses échecs amoureux

Si la vantardise et une trop grande confiance en soi peut faire rapidement fuir la personne rencontrée, l’attitude inverse sera tout aussi préjudiciable. Plus précisément, faire le récit dans le détail de ses nombreuses déconvenues amoureuses passées enverra un signe extrêmement négatif à l’autre. Rien n’est, en effet, moins séduisant qu’avoir en face de soi quelqu’un ayant une forte propension à se dévaloriser et à manquer totalement de confiance en lui. Le premier réflexe lorsque l’on se retrouve face à une personne ayant connu tant d’échecs amoureux sera de se demander si, en définitive, le problème ne vient pas de ce dernier. Il est toutefois possible d’évoquer son passé en y apportant une dimension romantique, notamment en affirmant ne pas avoir encore trouver l’âme-sœur. Prises sous cet angle, les ruptures précédentes n’apparaîtront plus comme un accident de parcours mais plutôt comme des décisions mûrement réfléchies et non subies.

3. Aborder les situations financières

Bien évidemment, la question de la stabilité financière est une donnée fondamentale dans la vie d’un couple. Toutefois, même si l’on éprouve une grande curiosité à connaître la véritable situation dans ce domaine de la personne face à soi, le premier rendez-vous se prête mal à cette thématique ô combien sensible. De ce fait, poser des questions à l’autre sur son salaire, sur ses biens ou encore son niveau de vie apparaîtra comme une démarche vénale. Il n’est pas impossible d’aborder le sujet mais encore faut-il savoir le faire avec beaucoup de subtilité et de délicatesse pour ne pas que l’autre se méprenne.

4. Parler de ses défauts pouvant être un obstacle à la vie de couple

Le premier rendez-vous doit avant tout être l’occasion de mettre en valeur ses qualités et non pas ses défauts. La volonté d’être honnête avec l’autre est, certes, louable mais il sera contre-productif d’attirer l’attention de l’autre sur les aspects les moins reluisants de sa personnalité. Cette étape doit uniquement se focaliser sur la séduction et donner envie à l’autre d’un second rendez-vous. En ce sens, il est primordial de faire la meilleure impression dès le départ et de laisser au temps le soin de mettre en lumière ses plus gros défauts.

5. Se plaindre

Même si la journée a été difficile d’un point de vue professionnel, que la météo n’est pas au rendez-vous ou que le lieu choisi pour la rencontre ne répond pas à ses attentes, il vaut mieux éviter de débuter ce premier rendez-vous en étant négatif ou en râlant contre une chose ou une autre. Comme le dit l’expression, la première impression est souvent la bonne et, de ce fait, quelqu’un qui apparaît négatif d’emblée aura tout le mal du monde à restaurer son image auprès de l’autre après une entrée en matière ratée. L’adoption d’une attitude souriante en faisant totalement abstraction des contrariétés de la journée sera beaucoup plus payante pour la suite de la relation.

6. Dire que l’on ne vit pas seul

A partir d’un certain âge, ne pas vivre seul et de façon autonome peut être très mal perçu par la personne en face. Si, pour une raison ou pour une autre, on vit encore chez ses parents, en collocation ou directement chez un ami, mieux vaut occulter cet aspect de sa vie et le garder précieusement pour plus tard. Si les aléas de la vie peuvent expliquer une telle situation, en parler à un/ une inconnue sera bien souvent perçu comme un signe d’immaturité.

7. Demander le nombre d’enfants souhaité

Le premier rendez-vous est, certes, le moment de la découverte de l’autre mais il serait totalement inapproprié d’aborder des sujets un peu trop personnels comme celui des projets d’avenir au premier rang desquels figurent le mariage et les enfants. Face à de telles questions, il y a de fortes chances que l’autre prenne peur et ait le sentiment d’avoir à faire à quelqu’un souhaitant se caser par tous les moyens et à n’importe quel prix. De plus, le sujet de la maternité ou de la paternité est extrêmement intime et suppose de connaître un minimum l’autre pour pouvoir en parler librement. Toutefois, rien n’empêchera, lors du premier rendez-vous, de souligner sa volonté d’entamer une relation sérieuse et durable afin de rassurer l’autre sur ses bonnes intentions.

8. Aborder le sujet de la sexualité

S’il y a bien un thème qui se prête particulièrement mal au premier rendez-vous, il s’agit bien du sexe. S’il s’agit d’un aspect ô combien central au sein de la vie de couple, il faudra éviter ce sujet lors d’une première rencontre puisque l’autre n’aura peut-être absolument pas envie d’aborder un tel aspect de son intimité. En outre, faire référence à son passé sexuel et à ses préférences dans ce domaine enverra un signal très négatif à l’autre sur son aptitude réelle à envisager une histoire amoureuse. Il peut être tentant de basculer sur ce sujet, d’autant plus si l’on est fier de ses capacités d’amant mais le premier rendez-vous ne se prête clairement pas à cela.

9. Porter un jugement critique sur l’autre

Parmi les choses à ne pas dire pendant une première rencontre figure également le fait de critiquer la personne que l’on rencontre et tout particulièrement sur son physique. S’il s’agit de la toute première rencontre physique, il peut arriver que la personne ne ressemble pas tout à fait à sa photo ou affiche un look différent de celle-ci. Si un tel cas se produit, mieux vaut taire ses opinions afin de ne pas rompre le charme et risquer de définitivement rompre le processus de séduction.

Libido : quelles différences entre les hommes et les femmes ?

Libido : quelles différences entre les hommes et les femmes ?

Libido : quelles différences entre les hommes et les femmes ?
4.6 (91.43%) 28 vote[s]

La libido de l’homme et de la femme, ou le jeu des différences. Les hommes ont-ils des pulsions sexuelles plus fortes que les femmes?

C’est un stéréotype de penser que les femmes accordent plus de valeur à la connexion émotionnelle qu’au désir sexuel à l’état brut. En réalité, le désir sexuel chez les femmes semble surtout plus sensible à l’environnement et au contexte que chez les hommes.

Les hommes sont-ils naturellement plus portés sur le sexe que les femmes ?

Plusieurs études le montrent : la majorité des hommes adultes de moins de 60 ans pensent au sexe quotidiennement, et fantasment plus souvent que les femmes, même en vieillissant. Les hommes veulent avoir des rapports intimes plus souvent que les femmes : ce n’est pas seulement vrai des hétérosexuels, les hommes gay ont aussi des rapports sexuels plus souvent que les femmes lesbiennes à tous les stades de leurs relations affectives. Les hommes assument également davantage vouloir plus de partenaires sexuels au cours de leur vie, et être plus intéressés par les relations sexuelles occasionnelles. Enfin le recours à la prostitution ou à la masturbation pour satisfaire le désir sexuel est plus développé chez les hommes que chez les femmes.

Les hommes sont plutôt rigides et précis sur qui les excite, en revanche, les femmes peuvent être plus ouvertes aux relations homosexuelles grâce à leurs pulsions sexuelles moins dirigées et figées.

Les hommes sont plutôt rigides et précis sur qui les excite, en revanche, les femmes peuvent être plus ouvertes aux relations homosexuelles grâce à leurs pulsions sexuelles moins dirigées et figées. L’envie d’avoir des relations avec une autre femme est un état plus facile chez les femmes que l’homosexualité chez les hommes. Les femmes sont ainsi plus susceptibles que les hommes de se dire bisexuelles ou de tenter l’expérience.

La libido des femmes est plus influencée par leur environnement

Evidemment, les sociologues ont mis en évidence depuis longtemps les raisons pour lesquelles le rapport au sexe est différent entre les femmes et les hommes. La cause est moins naturelle que sociale : le rôle de porter des enfants implique souvent, dans la société, de choisir son ou ses partenaires avec plus de soin et en étant plus sélective qu’un homme. Certaines attitudes sont moins acceptées, alors que le désir sexuel peut être supérieur chez une femme que chez un homme.

Mais au-delà de ce constat général, on remarque que l’environnement direct (les amies, les collègues, la mode…) joue un rôle important sur le désir sexuel des femmes. Leur attitude envers diverses pratiques sexuelles (sodomie, fellation, par exemple) sont plus susceptibles de changer avec le temps que pour les hommes. Les femmes ayant un niveau d’éducation plus élevé sont aussi plus susceptibles d’avoir expérimenté une plus grande variété de pratiques sexuelles (comme le sexe oral). Enfin, il y a un plus grand écart entre les valeurs exprimées par les femmes et leurs activités réelles que chez les hommes, par exemple à propos des rapports sexuels avant le mariage ou des relations extraconjugales.

Comment cultiver ou réveiller la libido de l’homme ou de la femme ?

C’est la grande question quand on parle de désir sexuel. Selon les études, les chiffres varient peu : parmi les couples, quand trois quarts des hommes affirment atteindre systématiquement l’orgasme, seulement un quart des femmes disent la même chose. Et le temps moyen pour atteindre l’extase est plus long chez les femmes que chez les hommes. Il ne faut pas en conclure que les hommes ne recherchent pas l’intimité, l’amour et la connexion dans une relation, tout comme les femmes.

La gent masculine considère simplement le sexe différemment. Les femmes souhaitent souvent parler pour créer la connexion avant la pratique sexuelle. Les hommes utilisent le sexe comme un langage intime pour exprimer leurs émotions. De nombreuses solutions existent pour cultiver ou réveiller le désir chez l’homme comme chez la femme. Le maître-mot est surprise. Communiquer sur ses envies et trouver une relation intime est primordial mais le principal ennemi reste le train-train.

Créer la surprise, raviver le désir, notamment par des jeux sexuels ou de nouvelles expériences, permet de stimuler la libido des deux sexes. L’important est que chaque partenaire trouve un intérêt renouvelé dans la pratique des relations intimes. La libido peut être comparée à une belle plante. Avec beaucoup d’attention et d’habileté, elle peut renaître même après le plus rigoureux des hivers. Et bien entretenue, elle offrira la plus agréable satisfaction à l’homme comme à la femme.

Le maître-mot est surprise. Communiquer sur ses envies et trouver une relation intime est primordial mais le principal ennemi reste le train-train.

Rupture : comment se séparer sans faire mal

Rupture : comment se séparer sans faire mal

Rupture : comment se séparer sans faire mal
4.8 (95%) 4 vote[s]

Une rupture n’est généralement facile ni pour celui qui est quitté, ni pour celui qui quitte, et ce parfois même quand les sentiments n’ont pas eu le temps de vraiment s’installer. Causer du chagrin à quelqu’un, à moins d’être pervers, est rarement une partie de plaisir.

C’est pour cela que nous mettons parfois tant de temps à engager une rupture. Il y a l’appréhension de se tromper, mais il y a aussi beaucoup d’anxiété et de culpabilité, à l’idée de faire souffrir l’autre. Pourtant, si dans le fond de notre cœur et après avoir tout essayé dans le cas d’une histoire sérieuse, nous sentons que cette relation ne fait plus sens pour nous, nous nous devons, par respect non seulement pour nous-même mais aussi pour notre partenaire, de nous séparer de lui.

La question est : oui mais comment le faire sans lui faire de mal ? Nous allons vous décevoir : il n’est pas possible de se séparer sans blesser, parfois très profondément, une personne avec laquelle on a pu partager des moments dignes d’un véritable conte de fée. En revanche, on peut faire en sorte de ne pas ajouter de la souffrance à la souffrance.

Se séparer, c’est respecter l’autre

Tout d’abord, pour que la rupture se passe le mieux possible, il faut que vous soyez au clair avec vos motivations. Que vous souhaitiez arrêter la relation parce-que vous êtes tombé amoureux de quelqu’un d’autre ou parce-que vous ne ressentez plus rien ou plus assez dans votre couple, ces raisons doivent être limpides pour vous, pour qu’elles le deviennent pour l’autre.

De plus, il y a un point clé que vous devez gardez en tête pour vous motiver : à partir du moment où émotionnellement vous n’êtes plus connecté avec votre partenaire et n’avez plus envie de l’être, vous séparer de lui c’est lui rendre sa liberté. Cette personne a le droit de trouver quelqu’un qui saura l’aimer et être investi avec elle comme elle le mérite. Faire vivre quelqu’un en secret dans l’illusion d’une relation sincère est la pire chose que vous puissiez lui faire : vous lui volez sa vie.

Que dire, comment le dire

Pour mettre un point final à un début de relation de quelques rendez-vous, le téléphone est tout à fait adapté.
A moins d’une relation courte et sans attente, évitez le SMS et le mail : la plupart des gens ont besoin d’entendre de vive voix les choses ayant trait à l’affectif pour vraiment bien intégré et se sentir pleinement respectés. Dans le cas d’une relation sérieuse, la conversation en face à face s’impose.

Pour que la rupture soit bien comprise et acceptée, veillez à expliquer clairement vos motivations en vous exprimant sur la base de ce que VOUS ressentez et de ce que VOUS souhaitez pour votre vie et en quoi cette relation ne vous le permet pas, plutôt que sur des reproches directs.

Le but est d’éviter que la personne ne se sente attaquée personnellement, qu’elle perde confiance en elle. Si elle s’accroche, iI est important de lui dire qu’elle s’agrippe à quelqu’un qui n’est pas en mesure de lui apporter l’amour qu’elle espère et qu’elle mérite.
Lorsque vous sentez que tout a été dit et redit mais que votre partenaire ne semble pas vouloir accepter, sachez dire stop gentiment. Reprenez calmement les raisons de cette rupture et retirez-vous. N’acceptez jamais de refaire l’amour avec cette personne, vous ne feriez que consolider son attachement et ses espoirs.

A ne surtout pas faire

Il y a un comportement souvent adopté par les personnes qui ne souhaitent plus d’une relation mais qui n’ont pas la force d’être honnêtes : celui de faire le mort. Cesser de répondre aux appels, décliner sans cesse les rendez-vous en espérant que l’autre comprendra, est lâche et cruel, et surtout ne fonctionne pas ! Une personne amoureuse croira toujours ce qui lui fait plaisir quand bien même tous les signes iraient dans l’autre sens. Une personne qui n’était pas encore amoureuse mais avec une estime d’elle-même fragile, le deviendra artificiellement à cause de son ego malmené. Ne quittez jamais une personne de cette façon-là, tout ce que vous feriez, c’est la prendre en otage, l’empêcher d’avancer, la faire espérer et se torturer nuit et jour. De même, ne vous contentez pas de lui dire “c’est fini” en refusant de donner vos raisons. Tout le monde a besoin de savoir pour pouvoir avancer et se reconstruire.

Adultère : comment cacher une rencontre ?

Adultère : comment cacher une rencontre ?

Adultère : comment cacher une rencontre ?
4.2 (83.57%) 28 vote[s]

Au jeu de l’amour et du hasard, vous avez rencontré quelqu’un et vous vous demandez comment concilier cette amourette avec votre vie conjugale…

Pris entre deux feux – votre passion passagère et la personne qui partage votre vie – vous souhaitez préserver votre couple tout en vous adonnant à de nouveaux plaisirs. Vous vous demandez comment cacher votre rencontre et quelles bonnes excuses pouvez-vous trouver pour protéger votre jardin secret ?

Pour cacher votre rencontre tout en continuant à mener votre vie de couple normalement, vous allez devoir faire preuve de malice et avoir recours à des ruses. Pas toujours facile de retrouver son flirt, son amant ou sa maîtresse dans de telles conditions ! Alors quels prétextes utiliser pour s’absenter une soirée, une nuit voire un week end entier et comment ne pas se faire prendre à ce jeu dangereux ?

Prétexter un déplacement professionnel

Peut-être avez-vous mis un ami dans la confidence. C’est le cas le plus simple : vous pourrez alors prétexter que vous vous rendez chez lui ou partez ensemble quelques jours. Ce dernier pourra vous couvrir pendant que vous aurez tout le loisir de roucouler avec votre nouvelle romance.

Evidemment, cela nécessite d’avoir quelqu’un en qui vous avez une confiance aveugle et qui saura réagir habilement si jamais votre moitié essaye de le joindre ou s’enquiert de votre séjour lors d’un prochain dîner. Veillez également à ce que votre confident et votre partenaire officiel ne puissent pas se croiser pendant votre absence.

Un autre stratagème bien connu pour cacher une rencontre est le déplacement professionnel. Votre conjoint ou conjointe et vous ne travaillez pas dans la même entreprise et ne connaît pas vos collègues ? Vous pouvez alors envisager de partir en week-end sous couverture d’un déplacement professionnel : séminaire, week-end de team building, etc.

Pour ne pas risquer de vous perdre dans de trop gros mensonges ou vous faire démasquer par des collègues, vous pouvez également profiter d’un vrai déplacement professionnel en le prolongeant d’un jour pour passer cette journée avec votre amourette. Ainsi, même si votre officiel venait à se renseigner auprès de vos collègues, il pourraient attester que le déplacement a bien eu lieu.

Pris entre deux feux – votre passion passagère et la personne qui partage votre vie – vous souhaitez préserver votre couple tout en vous adonnant à de nouveaux plaisirs. Vous vous demandez comment cacher votre rencontre et quelles bonnes excuses pouvez-vous trouver pour protéger votre jardin secret ? Crédit photo : bibamagazine.fr

Faire disparaître les preuves

Pour cacher une rencontre efficacement il est impératif de ne pas laisser de traces. Si vous utilisez votre voiture avec votre nouveau partenaire, vérifiez qu’il n’y reste aucun objet, cheveu ou parfum qui pourraient trahir votre liaison.

Dans le même esprit, veillez à ne pas vous retrouver à l’un de vos domiciles : un conjoint qui rentre plus tôt, un habit oublié, une tâche sur les draps… et voilà votre secret dévoilé ! Préférez toujours les lieux neutres et éloignés de chez vous pour ne pas risquer de croiser une connaissance.

Smartphones, apps, messages, photos, vidéos…

Les traces de votre liaison secrète doivent également être effacées de votre téléphone. Même si vous auriez aimé garder les messages pour les relire et les savourer plus tard, ne les conservez pas ! Effacez également les mails ou les appels en provenance du numéro de votre nouvelle rencontre et n’oubliez pas de vider la corbeille. Plus rien ne doit apparaître sur vos appareils électroniques (téléphone, ordinateur, tablette, etc.).

Par ailleurs, si vous utilisez des applications spécifiques pour communiquer, vous pouvez désactiver les notifications afin de ne pas prendre le risque que votre conjoint tombe dessus lors d’un moment d’inattention de votre part.

Il est également très déconseillé d’envoyer photos ou vidéos érotiques à votre incartade amoureuse. Ce sont des preuves qui pourraient être utilisées contre vous pour vous faire chanter plus tard. Même si votre liaison vous paraît belle et enchanteresse à un moment, vous ne savez pas comment les choses pourraient tourner. Ne prenez donc pas le risque de laisser des traces qui pourraient vous nuire ultérieurement.

Conclusion

Alors que vous avez succombé au charme de quelqu’un et êtes pris dans un jeu dangereux, faites attention à rester fidèle à ce que vous êtes. Pour ne pas éveiller les soupçons, ne prenez pas de distance mais ne soyez pas trop mièvre ou affectueux non plus si ce n’est pas dans votre nature. De la même manière, votre humeur doit être égale : si vous avez soudain l’air plus léger, enthousiaste ou prenez davantage soin de vous, cela piquera la curiosité de votre compagnon. Enfin, préparez quelques excuses à utiliser au besoin et souvenez-vous de vos mensonges pour ne pas vous embrouiller dans votre histoire !

Pin It on Pinterest